Jean-Claude Servais


Jean-Claude Servais, scénariste et dessinateur de BD, s’intéresse beaucoup aux lieux mystérieux, aux personnages de légende.

 

A la demande de son éditeur, il réalise une série de sept tomes sur Compostelle : "Les chemins de Compostelle", Editions Dupuis.

 

Le premier tome « La petite licorne » paraît en octobre 2014, le deuxième tome, « L’Ankou, le diable et la novice » en octobre 2015.

 

http://www.jc-servais.be/



Un extrait de "Les chemins de Compostelle"

Jean Claude Servais, chantre de la Gaume et de la nature, élargit son champs d’action, quitte son pays natal et se lance sur les chemins de Compostelle. En réalité la Gaume reste encore bien présente dans son récit, car l’héroïne principale de ce premier tome (d’une série qui doit en compter sept) est originaire de Breuvanne proche de Tintigny.
Qui connaît l’univers de Servais sait que dans ces récits, le présent est toujours porteur du passé, que celui-ci soit empreint de légendes , de sorcellerie ou de la charge des ancêtres... Servais dans ce premier tome reste fidèle à lui même : son héroïne Blanche appelée par son grand père "petite licorne", symbole de la pureté, est initiée par celui-ci, qui est à la fois brasseur, soudeur et alchimiste, aux secrets du brassage mais aussi à celui de l’alchimie. Il lui apprend comment passer de l’Œuvre en noir à l’Œuvre en blanc et comment pour passer à l’étape suivante, l’Œuvre en rouge, l’alchimiste doit se transformer lui-même : "L’alchimiste pour réussir "le grand œuvre" doit donc se transformer lui-même et un grand voyage peut provoquer cette transformation. La tradition lui fait alors rejoindre les chemins de Compostelle". Ces liens entre alchimistes et Compostelle ne sortent pas uniquement de l’imagination de Servais ; ils reposent sur des faits avérés.


Rédigé par Pierre Swalus