Conférences animées par Claire COLETTE sur l’année 2018 :                « Le chemin qui guérit » :

 

-         23 mars à 14h à la maison de repos Le Plateau à Wavre

 

-         22 avril : Journée du Livre à Vresse (5è édition) de 14h à 18h: rencontre avec les auteurs et conférence de Gabriel Ringlet à 11h. Lieu : Centre d’interprétation d’art de Vresse – Contact : Myriam Laurant 0473/21 77 52

 

-      16 avril à 14h : au Centre culturel de Rixensart : film "En quête de sens" de Nathanaël Coste et Marc de la Ménardière + débat avec divers témoignages. Contact : Eliane Thibaux : 0497/19 88 15

 

-         23 avril : dans le cadre du cycle de conférences des « Aînés en fête », à 15 h à la Brasserie Grand Place de Louvain-La-Neuve. Contact : Rita Lejeune : 010/45 02 25

 

-         les 18 et 19 juin : à l’occasion du 20è anniversaire de l’inscription des « chemins de St Jacques » au patrimoine de l’humanité à Toulouse, une rencontre nationale est organisée autour des liens entre patrimoine, marche et santé. Elle réunira des associations, des collectivités, des milieux de la santé, individuelle et publique.

 

Intervention de Claire Colette le 20/06 à 9h30 : « Les vertus des chemins de St Jacques ».

 

 

-         les 13 et 14 octobre : 2è Rencontre Internationale des Pèlerins de St Jacques, à Lourdes. Intervention de Claire Colette le samedi 13/10 sur le thème « On ne revient pas du chemin comme on est parti ».

 

      Contact : Pauline Larroudé - Mairie de Lourdes :05 62 42 54 02

 

      pauline.larroude@ville-lourdes.fr 

 


Retraite marchée sur la Via Arduinna                                                 Claire COLETTE

 

 

 

 

 

Les 28 février, 1er et 2 mars 2018, j’ai accompagné un groupe de seize rhétoriciens et deux professeurs du Collège Jean XXIII de Bruxelles pour une retraite marchée sur la Via Arduinna en Gaume. Et… ce fut justement les deux jours les plus froids de l’année, le mercure est descendu à moins quatorze la nuit précédente…

 

L’aventure a commencé très vite car, partant de Bruxelles, ils devaient prendre quelques trains afin de rejoindre ce coin de Gaume ; périple allongé d’emblée par une annulation imprévue d’un train et donc… une correspondance ratée !

Qu’à cela ne tienne, je les attendais de pieds fermes mais bien refroidie après deux heures de retard, à la gare de Florenville.

 

Nous nous sommes mis en route rapidement jusque Martué, puis avons emprunté la Via Arduinna jusqu’à Orval, soit environ seize kilomètres durant lesquels nous avons fait connaissance. J’avais proposé de leur faire découvrir la Via Arduinna, que je connais presque comme ma poche tellement je l’ai parcourue à toutes les saisons. Cette fois, c’est au creux de l’hiver, dans ses derniers soubresauts avant les prémices du printemps, par moins six degrés mais sous un doux soleil. J’ai le souvenir d’une marche en février 2013, où vingt centimètres de neige m’ont vraiment fait peiner…

 

Je suis essentiellement une marcheuse solitaire, mais j’aime aussi partager ma passion de la marche, organiser, être passeur de tous ces cadeaux de Dame Nature.

Ici, très vite une belle énergie nous a réunis, joie, échanges, rires, chants étaient au rendez-vous malgré des sacs à dos bien lourds et des chaussures pas toujours adaptées à la glisse !

J’avais proposé que ce premier jour de marche ne le soit pas en silence, car il était très important de laisser fuser cette énergie - d’autant que certains n’avaient pas encore goûté à la marche au long cours -, que chacun découvre son propre rythme et puisse exprimer ses difficultés devant cet effort neuf.

Vers 14h, nous avons mangé notre pique-nique aux ruines du relais postal de Chameleux, le soleil et le ciel bleu nous réconfortant doucement.

 

Un petit stress me traverse alors que, connaissant le chemin, à un embranchement, quelques arbres étaient tombés, plus de balises visibles… mais pas de souci, la direction prise était la bonne, Yves, un des enseignants, avait un Gps. Comme marcheuse solitaire, je ne crains pas vraiment les erreurs de parcours car elles cachent souvent de belles découvertes, des surprises, du neuf, de l’inattendu ! Mais lorsque je guide un groupe, je ne peux me permettre de rallonger les étapes et de le mettre en difficulté, d’où ce petit stress supplémentaire.

 

Arrivés à Orval, nous avons pris possession de notre gîte - appelé le « chalet » de l’abbaye -, de son jardin, de nos chambres ; petit imprévu : pas d’eau, les conduites avaient gelé ! Oups, il faut aller se laver dans l’hôtellerie, donc sortir tant pour la douche que pour… la toilette ! Un restaurateur du coin, « L’Ange Gardien », cela ne s’invente pas, nous a apporté un délicieux soupé dévoré dans une ambiance chaleureuse ! Très vite le sommeil pointait dans les bâillements, et toute la petite troupe s’est rapidement endormie !

 

Réveil le jeudi 1er mars vers huit heures, petit-déjeuner dans le réfectoire des frères, en silence… Découverte pour tous de la vie monastique…

 

Nous reprenons la route en contournant l’abbaye, sur la Via Arduinna qui conduit à Suxy par le barrage de la Vierre mais à contre sens du balisage cette fois. Une longue étape nous attendait cette fois : 27 kms. L’humeur est joyeuse, je propose d’expérimenter des moments de silence permettant de goûter à l’intériorité dans la nature. Marcher avec les pieds peut conduire à marcher à l’intérieur de soi, vers soi ; à expérimenter sans modération !

Le temps se couvre, mais il fait bien trop froid pour pleuvoir.

 

A Izel, nous sommes accueillis par le patron du café le Saf, qui nous régale d’un délicieux spaghetti ou un croque monsieur selon les goûts, avec bien entendu pour ceux qui le souhaitent un… Orval bien mérité !

Et c’est encore emmenés par une énergie renouvelée que nous repartons jusqu’au barrage avant de bifurquer vers Chiny. Le chemin est couvert d’un verglas très épais et quelques chutes spectaculaires mais sans dégâts suscitent des éclats de rire bien sonores !

 

Peu à peu la fatigue s’installe chez certains, les mots se font plus rares ; une petite pointe d’inquiétude me traverse… il reste encore un bout de chemin jusque notre étape du jour…

Après Chiny, nous côtoyons par moments la Semois, gelée, craquelée ; on dirait qu’un géant y a jeté d’énormes vitres qui ont éclaté en mille morceaux blanchâtres… Très impressionnant, je ne l’avais pas encore vue ainsi.

En sortant de la forêt, peu avant Lacuisine, c’est un peu la débandade, la douleur, les larmes, l’effroi… Vais-je y arriver se demandent certains, je n’y arriverai pas affirment d’autres… Y suis-je allée un peu trop fort me demandai-je avec vive inquiétude… Et la nuit commence à tombe, le silence aussi…

Se soutenant les uns les autres, chacun arrive à bon port à la Gaumette à Martué où « la Monique » comme elle se fait appeler nous a mitonné un repas pour se reconstituer un corps et un cœur apaisé !

Nous y sommes arrivés, toutes, tous, avec peut-être quelques cloches, quelques larmes de désespoir, mais l’on y est arrivé. C’est aussi la joie de réaliser cela.

 

Le lendemain, ce fut la grasse matinée ou… la grâce matinée ! Une matinée où l’on prend le temps de se reconnecter à soi, de partager cette expérience qui fut bien éprouvante pour certains. Je leur partage également le témoignage de mon cheminement de guérison sur le chemin de Compostelle.

A l’aube de leurs choix d’études supérieures, il est parfois important de s’arrêter un temps ; puisse cette retraite donner le goût d’un cheminement peut-être plus long afin de laisser se déposer un juste discernement dans la décision à prendre.

Les « sacrés » renoncements nécessaires !

 


Conférence « Compostelle, le chemin qui guérit », par Claire COLETTE le lundi 12 mars à 18hà Waterloo

Conférence « Compostelle, le chemin qui guérit », par Claire COLETTE le lundi 12 mars à 18h dans la bibliothèque située dans le site « Bella Vita » à Waterloo.

 

Adresse: Allée des Artistes, 4  à 1410 Waterloo (cette adresse ne figure pas dans tous les GPS d’où encoder Drève des dix mètres, 36 à 1410 Waterloo).

 

Contact : Jean Van Wallendael : 0495/30 77 94.

 

 

 


Conférences en janvier 2018

1. Conférence de Claire Colette « Rendez-vous à Compostelle, le chemin qui guérit » organisée par Enéo Genval mercredi 17 janvier 2018 à 14 h au Mahiermont rue J.B. Stouffs 12 – 1332 Genval
Réservation souhaitée auprès d’Eliane Tibaux : tib.el@skynet.be ou au 0497 19 88 15

 

 

 

https://www.eneo.be/index.php?option=com_jevents&task=icalrepeat.detail&evid=2558&year=2017&month=12&day=22&Itemid=207&catids=144%7C161&pop=1&tmpl=component

 

 

 

 

 

2. Conférence de Claire COLETTE  "Le chemin qui guérit » le Jeudi 18 janvier à 20h (arriver à 19h45)
LIEU : à Espace Partagé à Namur (Salzinnes) - rue Bequet n° 2
Réservation et information :

 

 

 

https://pascalcambier.blogspot.be/2017/11/compostelle-le-chemin-qui-guerit.html

 

 

 


De retour du chemin d'Assise et hop, un petit passage avec Sébastien de Fooz pour parler de la marche !

https://www.rtbf.be/auvio/detail_tendances-1ere-le-dossier?id=2238586


Podcast de l'émission :

https://www.rtbf.be/auvio/detail_les-belges-du-bout-du-monde?id=2227979


N'oubliez pas de mettre votre radio réveil à 9 heures ce dimanche 25/06 pour un voyage sur les chemins de Compostelle, dans l'émission radio sur la RTBF Première "les Belges du bout du monde" d'Adrien Joveneau, avec Freddy Mouchard, Marisol Palomo, Verónica Codesal, Sebastien de Fooz et Claire Colette

 

https://www.rtbf.be/lapremiere/emissions/detail_les-belges-du-bout-du-monde?programId=432#livearea


J'ai participé hier à l'enregistrement de l'émission "Les Belges du bout du monde-La Première RTBF" d'Adrien Joveneau, avec également Freddy Mouchard (présentait son film "Compostelle. Le chemin de la vie"), Marisol Palomo et Verónica Codesal (présentaient leur 5è CD de leur groupe musical ialma), Sebastien de Fooz par téléphone de son chemin de la paix avec Jorsala entre Ostende et Odessa. J'y présentais également mon livre "Compostelle. La saveur du chemin". L'émission sera diffusée le dimanche 25 juin à 9 heures sur la RTBF.


Où se procurer une crédenciale ?

C’est au printemps que la plupart des pèlerins prennent « la route », posent leurs pas sur les Chemins de Compostelle ou d’ailleurs, au départ de chez eux ou pas, seul, en groupe ou en couple, à pied ou en vélo …

Leur sac bouclé, l'itinéraire préparé, la fleur aux dents et une crédenciale en poche, la plupart du temps, ils déposent au fil des kilomètres, leurs soucis et leurs souffrances, leur gratitude et leur joie pour se mettre à l'écoute de leur âme.

Mais qu'est-ce qu'une crédenciale ou crédentiale, ou créanciale, ou encore, carnet du pèlerin ?

 

La crédenciale est un carnet cartonné, reprenant plusieurs dizaines de cases destinées à recevoir un cachet posé à chaque lieux où le pèlerin passera la nuit durant son pèlerinage. C’est un document la plupart du temps indispensable, et qui a pour but :

 

-         de lui reconnaître le statut de pèlerin, ou d’attester qu’il défend des valeurs de respect de soi et des autres ;

 

-         d’accéder aux refuges en France et en Espagne ;

 

-         d’obtenir, à son arrivée à Santiago, auprès du Bureau des Pèlerins, la « Compostella », attestant de son pèlerinage.

 

Au départ de la Belgique, le pèlerin peut acheter ce document soit directement via des associations jacquaires belges ou étrangères, ou encore via Internet, ou encore, se la procurer à son lieu de départ en France ou en Espagne.

 

Quelques pistes pour se procurer le « passeport » du pèlerin de Compostelle :

 

1. La Confrérie Fraternelle des Jacquets de France possède une association sœur en Wallonie : la « Confrérie Wallonie Picardie »

La crédenciale est vendue au prix de 7 € + frais de port (envoyer photo et formulaire)

http://perso.ovh.net/~pelerinsh/credencial.php

Contact pour la Belgique: Jean Huet : camino.huet@gmail.com

 

2. L’association belge des Amis de Saint Jacques

Nécessité de se faire membre (25 euros) pour obtenir sa crédenciale – réunion à Jette une fois par mois                     

  http://www.st-jacques.be

 

3. La Vlaams Genootschap van Santiago de Compostela, Belgïe

Nécessité de se faire membre (32,50 euros) pour obtenir la crédenciale

Consultez sur le site Internet http://www.compostelagenootschap.be/

 

4. Au départ de Vézelay

Amis et pèlerins de St Jacques de Compostelle Voie de Vézelay — Via Lemovicencis

24 Rue Saint-Pierre  à 89450 Vézelay  - Tél. : 03 86 32 38 11

 

5. Au départ de Puy-en-Velay

On peut acheter sa crédentiale à la sacristie de la cathédrale du Puy pour 5 euros


6. Commander par e-mail
http://www.chemin-compostelle.info/components/credential/demande_credential.php

Coût : 9,90 euros pour une Credential (frais de port tarif lettre prioritaire compris)

 

7. On peut également téléphoner à la cathédrale de son lieu de départ en France qui peut l'envoyer au futur pèlerin (Arles, Vézelay, Puy-en-Velay, Reims, Rocroi, Lille, ou encore Saint-Jean-Pied-de-Port, et toutes les grandes villes en Espagne ainsi que beaucoup de refuges)

8. Demander au curé de la paroisse en France pour 3€ généralement. Elle est également disponible dans certains accueils du chemin.

 
9. A.C.I.R.
http://www.chemins-compostelle.com/Leschemins/credencial.html
8 € à l’ordre de l’ACIR au minimum 10 jours avant la date de départ.

 

10. Editions Lepere

 

13 LE BOURG à 27 270 GRAND CAMP
Tel : 02 32 46 34 99 - 06 60 97 92 16 :
(1 Crédential = 12 timbres à 0,53 €)
http://www.chemin-compostelle.fr/


-------------------------

 

Pour le chemin d'Assise :

Association Chemins d'Assise
La trésorière, Nadine CHAVY
Le petit midi
71250 CLUNY
www.chemindassise.org

 


En Marche ! asbl présente

 

Le dimanche 23 avril à 14 h 30 à LSI boulevard Clovis 83 à 1000 Bruxelles

 

en présence de Sébastien de Fooz

 

le film "The proof of the Sun", de Paolo Pellizzari

 

 "En 2005, Sébastien de Fooz a marché de Gand à Jérusalem, 184 jours en solo douze pays minés par des conflits. De ce voyage, il a voulu faire d’un chemin de pèlerinage athée, une route de la paix. Quelques années plus tard, il reprend son périple avec le photographe Paolo Pellizzari pour tourner de nouvelles images qui donnent ce docu-fiction solaire. Un témoignage de rencontres avec les gens, les paysages et une réflexion sur la paix beaucoup moins inaccessible qu’on ne le croit." 

 

Sébastien de Fooz, journaliste de formation, a voyagé aux quatre coins du monde. A 24 ans, il part à pied à Compostelle, puis en 2005, à pied de Gand à Jérusalem avec 50 euros en poche. En 2012, il crée la marche « Jorsala » pour la promotion du dialogue interculturel de Bruxelles à Aix-La-Chapelle.

 

Son livre : "A pied à Jérusalem. 184 jours, 184 visages", Editions Racine, 2007.

 

"Sur ce chemin, je laisse des bouts d'écorce derrière moi. Dans les jours confortables, j'engrange ; dans les jours contraires, je me dépouille. Dans ce flux et reflux incessant d'impressions suscitées par la marche, un travail de déconstruction se produit. Comme un sculpteur retire le superflu de la pierre pour rejoindre la forme idéale à même la matière, le pèlerin, quant à lui, se détache de ce qui l'emmure et l'empêche de voir le monde tel qu'il est."

 

 En Marche ! asbl

Santé du corps, développement personnel, éveil à la spiritualité par la marche

 PAF: 10 euros en soutient à Jorsala

http://www.jorsala.org/fr/

Rue Moulin Saint-Lambert 20/1 1457 Nil-Saint-Vincent                      Belgique

 

Contact : Claire Colette 0499 44 52 66 - claire.colette@skynet.be

 

www.forumenmarche.be

 

Compte bancaire : BE40 3631 6067 3163


« En Marche » vous propose la projection du film :

 

 « Rencontres sur mon Chemin vers Compostelle » de Benoit de Ghellinck

 

Un moment de questions et réponses suivra la projection .

 

Quand :  Dimanche 26 mars 2017 à 14h30.

Où : L.S.I.   Boulevard Clovis, 83  1000 Bruxelles

P.A.F. 5 euros

 

Inscription indispensable auprès de Benoit de Ghellinck : Gsm : 0479 06 01 32   

 

ou   benoit.de.ghellinck@hotmail.com

 

Après 2 années de préparatifs, il quitte le 21 septembre 2011 son domicile à Diepenbeek pour suivre les traces et revivre les expériences de tant de pèlerins.

Il rejoint Paris pour suivre le chemin de Tours. Il  passe par Orléans, Tours, Bordeaux et Biarritz. Les rencontres le long de ce chemin sont innombrables.

Le 16 novembre, il passe en Espagne pour joindre Pampelune. A partir d’ici, il rencontre pour la première fois d’autres pèlerins. Pendant ces mois d’automne,  ils ne sont pas nombreux.

Le 13 décembre, il arrive à  Compostelle et termine une semaine plus tard ce périple de 2200km à Fisterra et Muxia.

 

Pour pouvoir vous partager ses souvenirs et impressions, il garda pendant les 12 semaines de sa marche une petite caméra à portée de main.

Aujourd’hui il nous fait revivre ses rencontres qui furent aussi variées que les pays traversés.

 

En Marche ! asbl

Rue Moulin Saint-Lambert 20/1      1457    Nil-Saint-Vincent   Belgique 0499 44 52 66   Compte bancaire : BE40 3631 6067 3163


Conférences « Compostelle, le chemin qui guérit »                     animées par Claire COLETTE en 2017 :

       1. Le 23 mars 2017 à 20h : à la Yourte « Des cercles et des rites », à Soye, 34 rue de Spy.

       Contact : Bénédicte Mairy - 0486/ 888 398 - benedictemairy@hotmail.com

 

       2. Le samedi 1er avril 2017 au Centre Forum 104, rue de Vaugirard 104 à 75006 Paris, dans le cadre du 3è Forum des Chemins de    Pèlerinage, organisé par Gaële de La Brosse et le Magazine Pèlerin:   www.pelerin.com     Contact : itinera@club-internet.f

 

3. Le samedi 06 mai 2017 à 10h à l’asbl Socrates, rue de Ténimont 25 à 6940 Barvaux. Contact : André Bajot : 086/21 49 96

 

 4. Le mercredi 24 mai 2017 : conférence-atelier « Le chemin qui guérit » à 15h30 à La Marlagne, Chemin des Marronniers, 26 à   5100 Wépion, dans le cadre de MICROCLIMAT 2017.

 

Contact : Micro Climat : micro.climat@skynet.be

 

5.  Les 09 et 10 septembre 2017 à La Chamade, rue de Leuze 1 à 7812 Houtaing, dans le cadre des Journées du Patrimoine d’Ath

Contact : Béatrice Roucour  lestresorsdelachamade@gmail.com


APPEL A COTISATIONS 2017

L'asbl "En marche" poursuit ses activités et lance l'appel à cotisation 2017. Nous serions ravi(e)s de vous compter parmi nos membres.

  • Cotisation : 20€ par personne
  • Cotisation solidaire: 10€ (étudiants, chômeurs, seniors... et toute personne pour qui 20€ c'est trop)
  • Dons

Les membres de l'asbl auront droit à une réduction sur nos activités - découvrez-les ci-dessous dans notre agenda, qui se complétera au fil du temps; nous développons aussi des partenariats avec des magasins et des organisations qui octroieront des réductions à nos membres :


- Réduction de 5% à Ecole de langues Kiddy & Junior Classes

http://www.kiddyclasses.net/home3.asp?ClubID=62&LG=FR

Contact : Sylvaine Drablier :   32 (0)478 589 436    ou    32 (0)2 218 39 20

- ... (en exploration)


Faites vivre l'association en versant votre cotisation sur notre compte :

ASBL EN MARCHE !
Rue Moulin Saint-Lambert 20 b1
1457 Nil-Saint-Vincent
BELGIQUE
BE40 3631 6067 3163   -   BIC : BBRUBEBB

 E-mail : Enmarcheasbl@gmail.com

En communication : Nom + Adresse + Cotisation 2017


Notre Agenda 2017

 

  1. Visite guidée de Bruxelles jacquaire par Diamantina San Jose : le dimanche 05 mars 2017 à 10h
  2. Projection du film de Benoît de Ghellinck : le dimanche 26 mars 2017 à 14h30
  3. Participation au 3e Forum des chemins de pèlerinage à Paris : les 31 mars, 01 et 02 avril 2017
  4. Projection du film de Paolo Pellizzari   sur le pèlerinage de Sébastien de Fooz: le dimanche 23 avril 2017 à 14h30
  5. 2ème Forum "En Marche !" : le dimanche 18 mars 2018. Le thème retenu : "Nouveaux nomades".

    L'association belge "En Marche !" souhaite ouvrir ses activités à une dimension humanitaire en lien avec l'actualité brûlante. Elle  lance ainsi la thématique de son Forum 2018 : "Nouveaux nomades". 

    Elle se propose d'inviter des intervenants témoignant de deux dimensions du nomadisme : le nomadisme volontaire au cœur de la (dé)marche pèlerine, et le nomadisme contraint des immigrés. Nous inviterons également les associations qui accompagnent les jeunes en difficultés sur des chemins de traverses.

     

    Si le nomadisme est, à l'origine, "un mode de vie fondé sur le déplacement et motivé par la quête de nourriture", il est devenu, dans le cœur des pèlerins, un mode de vie motivé par la quête de nourriture spirituelle. Nomades en quête de soi, de sens, de Dieu...

    Malheureusement, l'on assiste aujourd'hui à l'émergence d'un nomadisme de survie...


« Si le bonheur est dans la marche, il est surtout dans la façon de marcher.
Il y a une façon de marcher qui fait de nous des touristes, une façon de marcher qui fait de nous des randonneurs, une façon de marcher qui fait de nous des pèlerins.
Il ne s’agit pas d’opposer l’un à l’autre; marcher comme un touriste c’est peut être marcher sur l’écorce, l’écorce de la terre ; marcher comme un randonneur, c’est connaître la sève de ce monde, entrer dans cette sève ce mouvement, dans cette énergie même de l’univers et revenir le soir avec les senteurs de la nature, les sons de la forêt, la beauté des paysages.
Marcher comme un pèlerin c’est marcher avec le souffle qui donne vie à la sève, avec ce qui nous anime et nous permet de nous tenir droit dans la lumière. »
                                                                                                                                                                                                                                                 Jean Yves Leloup.

Voici le flyer de l'association; n'hésitez pas à nous faire des propositions d'amélioration   


Troisième Forum des Chemins de Pèlerinage de Paris en 2017

Si une petite escapade chaleureuse à Paris vous tente, n'hésitez pas à vous rendre au forum : les 31 mars, 1er et 02 avril 2017 !  Que du bonheur ! Notre association "En Marche !" sera présente.

Programme détaillé :


   Alefa ! Yellah ! Ultréïa !


Conférences, rencontres, animations,... Découvrez le programme du forum, heure par heure.

Un rendez-vous unique avec les pèlerins-auteurs de Belgique .

Une rencontre avec des associations qui mettent la marche au cœur de leurs activités.


Communiquez-nous vos coordonnées par mail, et nous vous mettrons dans notre listing d'information Enmarcheasbl@gmail.com